Accueil >> Tourisme>> Mijas, village andalou.

Mijas, village andalou.

Rue de Mijas

La commune de Mijas est l’une des plus étendues de la province de Malaga. Elle naît dans la chaîne de montagnes qui porte son nom et s’étend jusqu’à la mer, englobant ainsi de vastes zones au relief escarpé et des plages de sable ou divisées en petites criques.

Eglise à Mijas
Eglise à Mijas

Mais le principal centre d’intérêt reste surement Mijas Pueblo, ce village blanc typiquement andalou qui offre tous ses charmes au visiteur qui s’aventurera dans ses rues tortueuses.

Situé à environ 18 kilomètres de Marbella et adossé à la Sierra de Mijas, au milieu des pins, ce village blanc est sans doute le plus connu et le plus touristique de la Costa del Sol. Ses ruelles aux façades immaculées et aux balcons fleuris offrent une infinité de boutiques proposant de nombreux objets issus de l’artisanat local. Le cuir est l’une des spécialités de Mijas, il vous sera donc difficile de résister à la tentation et de ne pas repartir avec une veste, un manteau ou un sac à main, tant l’offre y est variée, de qualité et bon marché ; vous y ferez de très bonnes affaires. Un conseil, n´hésitez surtout pas à marchander le prix sera d’autant plus intéressant et vous pourrez même repartir avec un petit extra !

Ane taxi à Mijas
Un « âne taxi » à Mijas

Un autre aspect pittoresque de ce village est la promenade en Burro Taxi (âne taxi), elle permet aux plus petits une ballade inoubliable dans les rues du village et aux plus grands de retrouver leur âme d’enfant. La visite du village peut aussi se faire en calèche pour environ 15€. Cependant la meilleure façon de profiter de tous les charmes cachés dans ce dédale de rues tortueuses reste encore  de s’y promener à pied. Les plus courageux graviront les passages escarpés que peu de touristes osent affronter et qui mènent sur les hauteurs du village, ils y découvriront la partie la plus typique du village, ornée de balcons et patios fleuris tous plus beaux les uns que les autres.

On ne manquera pas non plus de voir la Plaza de Toro, qui doit son originalité à sa forme ovale, las Murallas (Murailles) avec leurs jardins et leurs belvédères, qui offrent une vue extraordinaire sur la baie de Fuengirola, la Ermita Virgen de la Peña, jolie chapelle taillée dans la roche au XVIème siècle à l’endroit même où la vierge apparût à des bergers, L’Eglise de la Inmaculada Concepción, construite sur le site d’une ancienne mosquée, ainsi que l’Eglise de San Sebastian.

Jardin surs la muraille
Jardins sur la muraille

Parking : Avec un peu de chance vous pourrez vous garer à l’entrée du village, les places y sont gratuites et le centre historique se trouve à quelques centaines de mètres de là. S’il n’y a pas de place à cet endroit un grand parking couvert se trouve au bout de la rue et dispose toujours de places libres pour seulement 1€.